A Valenciennes, Ludovic Mazabraud portera fièrement les couleurs du PCD sur la liste d’union « Défendre les Valenciennois » pour les élections municipales

A Valenciennes, Ludovic Mazabraud portera fièrement les couleurs du PCD sur la liste d’union « Défendre les Valenciennois » pour les élections municipales

Le retour de la braderie de septembre, des mesures de sécurité sur les routes, la création d’un « Vignoble-Plage »… La liste du Rassemblement National présente son programme.

Du côté du Rassemblement National et de la liste « Défendre les Valenciennois », tout se passe au domicile de sa candidate Chantal Plaquet. Pas de local de campagne : « on est bien chez Chantal. Ça coûte moins cher, c’est plus convivial et ça nous permet surtout d’être constamment sur le terrain« , lancent en chœur quelques-unes de ses colistières.

Un parti localement plus structuré
Depuis quelques temps, le Rassemblement National affiche un nouveau visage à Valenciennes. Il apparaît notamment beaucoup plus structuré. « En 2017, lors des élections législatives de 2017 à l’issue desquelles nous avions fait 37% sur la 21e circonscription, nous n’étions que trois avec Chantal (Plaquet) et Franck (Deloge)« , se souvient Sabine Défossez qui était alors candidate suppléante de Valérie Caudron. « Mais depuis, ça a changé« , poursuit-elle. Sous l’impulsion de Franck Deloge, référent du Rassemblement National à Valenciennes et numéro 2 sur la liste de Chantal Plaquet, un « nouveau noyau » s’est créé. Sans compter que Sébastien Chenu, notamment depuis qu’il est le député RN de la 19e circonscription et dont la présence médiatique contribue sans doute à faire effet d’appel d’air, se montre « constamment disponible » en cas de besoin. « On peut le solliciter à n’importe quelle heure de la journée ou de la soirée, il nous répondra« . Si bien que pour cette élection municipale, « nous n’avons eu aucun problème pour constituer une liste autour de Chantal Plaquet. Dès le mois de septembre, nous étions déjà quasiment prêts« . « Une liste dont les piliers sont des femmes« , indique Franck Deloge. La moitié de la liste est cartée au RN, et certains colistiers sont d’anciens Républicains ou membres de Debout la France. De quoi faire oublier le passé « Front national » Valenciennois, qui avait vu ses conseillers municipaux quitter le parti de Marine le Pen en cours de mandat (Jean-Luc François Laurent et Valérie Caudron, aujourd’hui Debout la France et candidate aux côtés de Laurent Lasselin). « Cette époque est révolue. Nous sommes littéralement passés à autre chose« .

Un « vignoble-plage » durant l’été ?
« Au travail » depuis déjà les dernières élections européennes, la liste RN de Chantal Plaquet, ancienne commerçante au Passage de la Paix, aura été la première à dégainer son programme. Une première partie a déjà été distribuée en début d’année et la seconde – avant une synthèse de plusieurs pages qui sera éditée quelques jours avant le premier tour – est en ce moment même en train de faire son chemin jusque dans les boîtes aux lettres des Valenciennois. Ainsi, les propositions sont avancées à travers six thèmes : l’environnement, la démocratie, la circulation en ville (stationnement, voirie), l’embellissement et la propreté de la ville, la petite enfance et le sport. Parmi ces propositions, on retrouve notamment la « lutte contre la vitesse en ville » via l’installation de « casse-vitesse » et de « passages piétons lumineux » sur les grandes artères de la ville (avenues Villars, Dampierre et Désandrouins). Ou encore la mise en place du « stationnement gratuit le mercredi et le samedi« , ainsi que de « bornes intelligentes qui permettraient à tous de pouvoir stationner gratuitement en ville pendant 45 minutes« . Très attachée à la cause animale, Chantal Plaquet souhaite créer « un cimetière pour les animaux » ou encore un « refuge destiné à recueillir les chiens et les chats abandonnés« . « Nous effectuerions ce travail dans le milieu associatif. Les animaux seraient vaccinés et ensuite proposés à l’adoption« , explique Chantal Plaquet. Outre « rénover le complexe sportif Pierre Carous« , il est aussi question de rendez-vous dits populaires comme « le retour de la traditionnelle braderie de septembre« , celui « au moins une fois durant l’année de la ducasse sur la place Poterne » ou encore de la création d’un événement. À savoir un « Vignoble-Plage » pendant l’été, avec « piscine éphémère et aménagements ludiques » sur les rives de l’étang du Vignoble.
La campagne de la liste emmenée par Chantal Plaquet met également fortement l’accent sur les quartiers. Ces mêmes quartiers où le score du Rassemblement National avait dépassé les 45% lors des dernières élections européennes de 2019. C’était notamment le cas à Chasse-Royale, à Dutemple et à Saint-Waast.

La liste RN de Chantal Plaquet est officiellement soutenue par la Droite Populaire,
le Parti Chrétien Démocrate et l’Union Populaire Républicaine (UPR).

La liste « Défendre les Valenciennois » emmenée par Chantal Plaquet
1. Chantal Plaquet, 2. Franck Deloge, 3. Sabine Defossez, 4. Bertrand Culot, 5. Marie-José Segers, 6. Ludovic Martel, 7. Véronique Dauvillaire, 8. Clément Vanheuverswyn, 9. Marie-Danièle Margueritin, 10. David Jeu, 11.Murielle Bullier, 12. Alain Thionnet, 13. Marie-Claire Depret, 14. Ludovic Mazabraud, 15. Katy Basseux, 16. Didier Huge, 17. Joëlle Laigle, 18. Sylvain Magry, 19. Isabelle Daisne, 20. Ludovic Cailliez, 21. Ensa Di Nato, 22. Jean-Marie Callewaert, 23. Annie Pietrowiak, 24. Jacques Obringer, 25. Alexandra Debandt, 26. Jimmy Dubois, 27. Lydie Guilbert, 28. Fabrice Menneson, 29. Marie-Jeanne Tahier, 30. Philippe Vangaeveren, 31. Lolita Membé, 32. Jérôme Kaloun, 33. Emmanuelle Lernoud, 34. Eric Cartigny, 35. Annie Liénard, 36. Vincent Dremière, 37. Martine Bailleux, 38. Aurélien Millotte, 39. Claire Leureux, 40. Frédéric Bossut, 41. Thérèse Dubois, 42. Louis Pichon, 43. Patricia Caudroy. Les 17 premiers sont également candidats à un siège de conseiller communautaire à Valenciennes Métropole.

Article réalisé par L’observateur le 24 février 2020

Résultat de recherche d'images pour "l'observateurvalenciennes"